Publié le

Thalie de la Vis Cheval du mois

Du drame au miracle: l’histoire du bord mer au produit de la mer. C’est en avril 2017 que l’histoire à commencé. Je vais vous la raconter, car c’est une belle histoire de vie. Petit groupe d’amis cavaliers, nous avions décidé de partir au bord de la plage, le rêve de tous les cavaliers, des galopades en bord de mer au programme et randonnée dans les pistes de sable. Nous voilà parti, le camion démarre, dans 2h30 nous sommes arriverons au Porge (33), et nous serons logés dans une écurie chevaux et cavaliers. Après l’impatience de la route, nous voilà arrivés! Le groupe sur place nous attend, deux moniteurs encadre la première sortie pour un galop sur la plage au couché du soleil. Ça y est, mon ami appuie sur le bouton de la Go Pro, nous y sommes! 15 minutes de pistes de sables avant d’arriver en bord de mer. Ma belle jument Thalie, une pur sang réformée des courses, lancée avec le groupe sur un petit galop contrôlé dans la forêt. Malheureusement, je perdis le contrôle de ma jument qui m’embarqua à toute vitesse. Inarretable, les frissons me viennent encore. Je n’ai pas de solutions à ma gauche les lignes de pins, à ma droite le canal. Je ne peux pas faire tourner la jument, je ne peux pas sauter je suis à pleine vitesse. La forêt se dégage sur la fin de piste pour laisser place à la route Départementale. Heure de pointe, j’ai à peine le temps de voir les voitures passer à toute vitesse sur ses grandes lignes droite, il est hors de question que je saute malgré les hurlement du moniteur. La jument a sauté les deux voies de la route, je suis passée entre un camion et une voiture. A l’atterrissage du saut, nous avons glissé sur un parking en gravillons. J’ai fait un coma de 24h. A mon réveil, on me raconte ce qu’il s’est passé. Je pleure, je ne cesse de pleurer. Je demande à voir la vidéo de la Go pro, malgré les refus des médecins qui pensent que le choc psychologique sera trop violent. J’ai vu la vidéo, mes amis qui attendent de l’autre côté de la route pour me secourir, ne pouvant traverser avec le nombre de voiture trop important, ma jument rattrapé par le moniteur en sang … L’horreur, le réveil de l’horreur. Sorti de l’hôpital, je retrouve ma jument dans un état lamentable. J’ai honte, je regrette, je culpabilise. Pourquoi ça… ? De retour chez nous, le vétérinaire de ma jument me dit qu’il y a peu de chance que ma jument retrouve toute sa motricité correctement. Anti inflammatoire et compagnie, crème dont je m’abstiendrai de citer les noms, qui ont brûlés encore plus la jument. Et voilà que je cherche sur internet des produits naturels, comment le bord de mer où l’accident c’était produit pouvait être qu’un si mauvais souvenir ? J’ai découvert les produits CAVASSO. Toute la gamme des produits! J’ai utilisé la crème cicatrisante sur les plaies, je faisais des enveloppements quotidiens, pâte cryogene, argile algue, boue auto chauffante, je fabriquais mes protocoles. L’évolution était flagrante! J’ai par la suite mis ma jument en centre de remise en forme où elle a bénéficié de tapis roulant immergé et de soins. Là bas j’ai amené tous mes produits cavasso afin qu’ils continuent les soins que j’avais mis en place. Miracle, en Juin, je récupère ma Jument Thalie, guéri. Je ne remercierai jamais assez les produits cavasso, qui je suis convaincu ont contribués à 100% à la guérison de ma jument. Depuis ils ne m’ont jamais abandonnés, toujours dans ma sellerie ils font parti de mes routines soins. Physiothérapeute equin, je souhaite aujourd’hui ouvrir mon propre centre de remise en forme, et avoir l’honneur de travailler quotidiennement avec ses merveilleux produits. Merci Cavasso. Clémence Bredon et Thalie de la Vis.

Laisser un commentaire